C'est avec l'arrivée du printemps et l'organisation de nouvelles explorations de l'Écosse que nous avons enfin pu tester notre nouveau porte-bambin physiologique le BECO!

Car se balader avec un enfant qui au bout de 5 min demande à faire une pause finissait par nous frustrer, il était grand temps de renouer avec un de nos premiers amours, j'ai nommé le portage!

En matière de portage, lorsque j'ai une question, je m'adresse directement à ma copine Rosa de Porter par la mer. D'une part parce que c'est ma copine, et d'une autre part, parce que niveau portage, elle gère un max!

Ensuite porter un enfant de 4, ce n'est pas compliqué en soi. Mais porter un enfant ayant le gabarit de Robin (environ 115cm pour 23 kg, on ne sait plus trop, nous avons dû mal à suivre), cela commence à être plus technique et puis pas question de s'encombrer d'un porte-bambin volumineux, lourd et avec des structures métalliques (y a vraiment des gens qui achètent ces trucs là????)!

Finallement, après quelques échanges, je suis convaincue pour tenter l'aventure BECO. 

Je fais mon achat chez Chouchous.fr, une boutique au top, une relation clientèle et SAV formidable, Esther est juste adorable! Et hop nous voici en possession du Saint Graal!

Nous l'essayons pour la première fois lors d'une balade sur Edinburgh. Nous avions installé Robin dans la précipitation, nous constatons qu'il est un peu bas, on nous le confirmera. Depuis, nous avons amélioré nos réglages, et nous ne pouvons clairement plus nous en passer !

20170408_134447 20170408_134500

20170408_140002

En balade à Glasgow, en fin de journée, quand l'absence de sieste commence à se faire sentir!

20170414_174611 20170414_174616 

Et cette fois-ci encore, où après avoir bien crapahuté jusqu'en haut de Conic Hill, Robin a finit par s'endormir à mi-chemin lors du retour!

DSC_0278

DSC_0375

DSC_0376 

DSC_0378

DSC_0379 

DSC_0316

DSC_0334

Grâce au Beco, nous avons aussi pu emmener Robin à l'assaut de Old Man Of Storr Cette fois-ci, c'est moi qui m'y suis collée! Et avec mes importants problèmes de dos, j'ai été très agréablement surprise! Car si j'en ai bavé à nous hisser sur la première partie du sentier (son poid + le mien ont mis a rude épreuve mon endurance et mes genoux!), je n'ai eu absolument AUCUNE souffrance ni aux cervicales, ni dorsale, ni aux lombaires!!!

DSC_0103 

DSC_0102et avons pu découvrir le Quiraing!

DSC_0187

 

Bref, nous sommes RAVIS!

Nous avons de nouveau pu nous faire plaisir en retournant sur les sentiers de randonnées, tout en nous adaptant à Robin et à sa fatigue!