Quand de très nombreux enfants s'apprêtent à prendre pour la première fois le chemin de l'école, Robin lui, s'apprêtera à prendre l'avion pour la première fois en direction de Porto, afin de passer une semaine de vacances avec Tatie Nina et moi.

Car en effet, nous avons choisi de ne pas l'inscrire à l'école.

Petit rappel: L'école n'est pas obligatoire en France. Seule l'instruction l'est, et seulement à compter des 6 ans de l'enfant.

Les raisons de ce choix sont diverses et je vais tenter d'en exposer certaines:

La première, est que notre vie est tellement riche et passionnante, que l'école limiterait les rencontres, les apprentissages de Robin et le confinerait entre 4 murs.

En effet, nous sommes des voyageurs et avons choisi de vendre notre maison afin de retrouver la liberté de partir. Nous nous apprêtons d'ailleurs à quitter le pays pour quelques années afin de vivre de nouvelles expériences professionelles, sociales et culturelles.

Nous avons aussi la chance fabuleuse d'avoir une famille formidable, bienveillante, respecteuse de nos choix éducatifs, installée un peu partout en France (et à l'étranger) et dont les membres ont des professions aussi diverses que variées.

Les vacances chez les uns ou les autres sont toujours intenses, intéressantes, stimulantes bref, PASSIONNANTES!

Et Robin passe beaucoup de temps chez les uns et les autres. Tantôt à la mer en Vendée avec papi Balou et Babou où les jeux de plage et les fruits de mer n'ont plus aucun secret pour lui, tantôt chez papi Dan et mamie Nadette dans leur maison à la campagne à entretenir le potager, rendre visite aux animaux du coin ou à partir en expedition en Bretagne et passer la nuit dans le fameux Combi VW! Pour les membres de la famille que nous voyons moins, leurs attentions, cadeaux et les courts séjours que nous effectuons avec/chez eux sont toujours intenses et Robin est toujours entouré dans la bienveillance.

Pour les sorties culturelles (ou pas!), les ateliers etc. le blog parle de lui-même. Les papis/mamies, les taties/tontons, les copains/copines sont une source intarissable de personnes dites "ressources" où les échanges vont bon train et enrichissent la cusiosité de Robin!

Quand à notre rôle en tant que parent, il n'est pas particulièrement différent de ce que l'on attend de nos proches. Nous tentons de proposer un environnement adapté (mobilier par exemple), et réunissons du matériel afin que Robin puisse explorer à sa guise en fonction de ses centres d'intérêt. Je vous passe le long travail que nous avons commencé en Communication non-violente/positive, etc et qui est particulièrement important à nos yeux.

En second, il est aussi important pour nous, que ses besoins et son rythme soit le plus respecté au possible car nous avons pu constater qu'un enfant reposé (entre autre) n'agit pas (ou très peu) de manière "inadaptée" (colère, crises...) Or nous avons choisi de vivre à notre rythme afin de trouver NOTRE équilibre, NOTRE harmonie, bref afin de nous rapprocher de notre vision du BONHEUR.

J'ai choisi pour le moment de travailler à mon domicile avec d'autres enfants. De sorte qu'il peut prendre le temps de déjeuner, de se réveiller, qu'il peut même parfois rester une partie de la journée en pyjama, qu'il peut rester au lit quand il est malade, qu'il peut déjeuner quand il a faim, aller jouer dehors quand il fait beau...pas de course le matin, pas de réveil en catastrophe, pas de "dépèche toi"... Bref, une vie paisible.

En troisième il y a ce qui est une évidence pour la professionelle et militante que je suis, c'est à dire, l'importance que revête notre choix pédagogique. Il serait faux de prétendre que nos expériences jadis dans le système éducatif n'ont pas impacté nos choix concernant les apprentissages de Robin. En effet, Alex a eu la chance de goûter à la méthode Freinet lors de son passage à l'école élémentaire de Bouchemaine (49), quand à moi, je suis ce que j'ai envie d'appeler, une survivante de l'Education Nationale. En effet, sans l'investissement financier, horaire, émotionnel ai-je envie de dire, de mes parents, je ne sais pas trop dans quel état j'aurai fini!

Pour développer un petit peu, les incohérences du système, les carences pédagogiques des instituteurs ( à la sortie d'école tout du moins, car j'ai eu le plaisir d'en rencontrer beaucoup qui étaient passionnés par leur métier et qui continuaient de se former à diverses pédagogies, dites alternatives, sur leur temps libre et/ou qui les payaient de leurs poches), les horaires inadaptés, les classes surchargées, les cours bétonnées, les "socles communs" absurdes, les contenus éducatifs sont tout un ensemble de dispositions qui, finalement, deviennent clairement un frein aux apprentissages au lieu de les stimuler. Ces "disfonctionnements" (tout est relatif car c'est notre ressenti) ne nous séduisent pas et nous amènent à ne pas choisir la voie de la scolarisation pour Robin.

Pour aller un peu plus loin mais sans vouloir m'étendre sur cet article-ci, nous avons opté pour les "apprentissages autonomes". Une méthode qui a près de 50 ans et qui a d'ors et déjà fait ses preuves avec Robin. Une méthode qui, en quelques mots, consistent à ne pas enseigner à l'enfant mais à lui permettre d'explorer son environnement et à le laisser gérer en tout autonomie ses propres apprentissages (un article sur le sujet est en cours de rédaction) . 

Aujourd'hui, notre santé, famille, environnement, nous permettent de nous engager dans la non-scolarisation, et c'est avec un bonheur immense que nous continuons notre petit bout de chemin.

La vie nous a cependant appris que rien n'était jamais acquis et définitif et quand la situation l'exigera, (si cela arrive!) nous nous réadapterons, comme nous l'avons toujours fait.

En attendant, nous préparons notre Road trip pour l'Irlande, départ 1er août et je suis archi excitée! 

20160717_165741bis

Robin a pris pour la première fois le train!

20160717_173143bis

20160718_094133bis

20160719_160625bis

20160720_155918bis

20160720_155621bis

 Cette semaine, nous avons rejoint nos amis sur Paris où Robin a pu passer la semaine à jouer avec son copain!

20160720_165503bis

20160721_102419bis

20160721_102552bis

20160721_102610bis

Invitation à peindre au jardin...

20160722_190520bis