Graine de Crapule

21 février 2017

"Je trace, j'efface avec les dinosaures" et "Compte jusqu'à 100" des Éditions Usborne

Les Éditions Usborne nous ont fait parvenir 2 ouvrages que nous avions hâte de découvrir!

La collection "Je trace, j'efface..." Avec les dinosaures

Robin ayant commencé à s'intéresser aux dinosaures, je me suis dis que le couplet avec des jeux de tracés pourrait beaucoup l'intéresser! Et en effet, à peine le cahier sortie du paquet qu'il se lançait déjà dans les divers exercices, même si cela s'est avéré un peu difficile car il a encore beaucoup de mal avec la tenue du crayon!

IMGP5101bis

IMGP5102bis

IMGP5103

IMGP5105

Hormis les illustrations toujours aussi colorées que Robin semble beaucoup apprécier, je remarque les pages plastifiées, solides, totalement adaptées pour résister aux assauts de ses petites mains loin d'être toujours délicates!

J'apprécie aussi beaucoup le vocabulaire employé. Les noms des dinosaures sont indiqués et peuvent ouvrir à d'autres recherches et découvertes!

Le stylo s'efface très facilement mais je regrette qu'il ne marque pas très bien sur les pages, ce qui gène un peu d'un point de vue visilibité!

Les ateliers de tracés sont variés: il y a des chiffres à repasser, des chemins à tracer, des dessins à finaliser, des chiffres à lier entre eux afin de faire apparaître un dessin, des jeux de différences à encercler...C'est complet et parfait pour s'adapter aux envies et aux compétences des enfants de 3 à 5 ans.

Petit détail mais je trouve hyper pratique, le cache plastique dans lequel se trouve le stylo, se refixe au cahier à volonté, ce qui permet de ne pas perdre le stylo après la première utilisation!

C'est le type de cahier que je trouve idéal pour emmener en voyage, en vacances... dans le train, dans l'avion, en bateau!

Prix Public: 6.00€ (j'adooooooooore le petit prix!)

"Compte jusqu'à 100"

IMGP5106

IMGP5108

IMGP5112

IMGP5109

IMGP5110

DSC_0074

DSC_0084

DSC_0087

DSC_0092

DSC_0093

C'était le livre à avoir pour Robin toujours aussi passionné par les chiffres et les nombres!

Il aime le feuilleter, observer les diverses illustrations toujours aussi colorées. J'aime le fait qu'il y a toujours des outils pour compter: des groupes ou des rangées de 5 ou de 10, ce qui donne un bon repérage pour les décomptes et que je trouve parfait pour les apprentissages auto-gérés. 

Le livre est solide, les pages sont cartonnées, ce qui est idéal pour répondre aux utilisations intensives!

Prix public: 12.00€

(Article en partenariat avec les Éditions Usborne)


20 février 2017

Isle of Skye

Ce week-end, nous sommes partis à la découverte de l'île de Skye, une île qui se trouve dans le nord-ouest de l'Écosse et qui est réputée pour faire partie des plus belles du monde! Nous avions donc terriblement hâte de nous y rendre!!!

Nous avons retrouvé notre petite équipée habituelle à la distillerie Talisker, à Carbost!

DSC_0050

DSC_0052 talisker-3

C'est une jolie distillerie, la visite est uniquement dispensée en anglais mais des petits prospectus en divers langues dont le français sont remis en début de visite et de grands panneaux (en plusieurs langues aussi) situés dans chaque pièce résument en quelques mots les explications du guide.

La visite se termine bien évidemment par une petite dégustation!

La visite coûte 8£/pers et est interdite aux enfants de moins de 8 ans. Si vous êtes détenteurs du passport Classic Malt, la visite est alors gratuite. (Vous pouvez demander ce passeport à l'issue de la visite guidée, il vous sera alors remis et vous permettra de visiter d'autres distilleries gratuitement.)

Nous sommes ensuite aller déjeuner à The Old Inn à une centaine de mètres de la distillerie. Le pub est agréable, le service aussi, on y mange bien pour un prix raisonnable (environ 10£ l'assiette)

Après le déjeuner nous avons pris la direction des Fairies Pools, une cascade où l'eau est bleue au pied des black Cuillins, le cadre est vraiment superbe!

DSC_0224

DSC_0225

DSC_0299

DSC_0101

DSC_0126

DSC_0141

DSC_0149

DSC_0162

Les Fairy Pools se trouvent au pied de montagnes sombres, ce qui donne un aspect un petit peu "mystique" aux bassins.

En hiver, suite aux nombreuses averses, les cascades sont plutôt bruyantes et il y a un bon débit d'eau. Semblerait il qu'en été, le site doit être plus paisible... Une bonne éxcuse pour y retourner...

Samedi, nous avons été confronté à un problème de taille et pourtant récurrant en Écosse, vous aurez deviné: LA PLUIE et le VENT!

Nous avons donc jonglé avec notre programme et avons tout de même tenté de nous rendre à Neist Point Lighthouse. Du phare, nous avons une très jolie vue sur l'océan et les falaises.

DSC_0003

DSC_0005

DSC_0014

DSC_0019

20170204_124016

20170204_124501

20170204_124534

Si la vue est splendide, le phare lui est un peu triste, à part le batiment lumineux toujours en activité, le reste est laissé à l'abandon avec quelques vestiges de squats... C'est dommage!

Nous passerons l'après-midi à l'abri de la grêle dans un pub de Portree!

20170204_153455

20170204_153510

Dimanche, nous avons le droit à un temps superbe, (ENFIN!) nous prenons la direction de Old Man of Storr au nord de l'île!

DSC_0037

DSC_0035

DSC_0049

DSC_0051

DSC_0055

DSC_0056

DSC_0058

DSC_0062

DSC_0151

DSC_0160

DSC_0161

DSC_0174

Le site est bien indiqué et parfaitement balisé! La vue est superbe, nous sommes complètement tombés sous le charme!!!!

 La nuit tombe vite en hiver sur l'Écosse. Il est donc temps de rentrer en Angus (environ 6h de route!). Nous faisons une petite pause afin d'admirer Eilean Donan Castle à Donie qui se trouve sur notre route et traversons les Highlands. Nous aurons eu l'occasion d'apercevoir avant que la nuit nous recouvre, les magnifiques montagnes coiffées de neige surplombant les lochs! Superbes!!!

DSC_0180

DSC_0182

 

Posté par leaiguillesmagik à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

21 janvier 2017

Les apprentissages autonomes

Cela fait maintenant 3 ans que je souhaite écrire sur les apprentissages autonomes sans savoir comment m'y prendre et par quel bout commencer.

Je m'étais dis que je pourrais vous faire la présentation d'ouvrages référencés en la matière tel que "Apprentissages autonomes" de john Holt, "Libre d'apprendre" de Pam Laricchia, "Libres enfants de Summerhill de A.S Neill... Mais le fait est que chacun de ces supports me semblent tellement évident qu'il m'est réellement difficile de les présenter, de les résumer, tant ils me semblent tous couler de source...

Cependant, une anecdote aujourd'hui me pousse à l'écriture, ce qui n'est clairement pas mon rayon. Je vous prie d'avance de bien vouloir pardonner mes maladresses et solicite votre indulgence.

DSC_0039

Sur un forum de discussion dont le sujet prédominant sont les pédagogies alternatives, une internaute se questionne sur l'achat d'un matériel scientifique spécifique. Sujet que je suivais avec intérêt.

Puis la conversation a dévié sur la manière dont les familles en IEF faisait pour expliquer à leurs enfants ce qu'ils voyaient au travers d'un microscope. Si elles avaient des compétences en la matière, des contacts, des supports...

J'ai spontannément répondu qu'ils existaient des livres dans lesquels trouver les références voulues mais qu'il suffirait seulement de contacter une personne ressource quand le questionnement se présentera. Cette maman s'est alors inquiétée de ne pas avoir de scientifiques autour d'elle et par conséquent souhaitait connaître les ressources des autres familles. Ce qui est tout à fait compréhensible!

Cependant cette réponse m'a pertubé au point d'avoir besoin d'écrire sur le sujet.

Plusieurs questions m'assaillaient: Pourquoi anticiper de telles questions alors que l'enfant ne s'est pas encore intéressé à ce sujet? Pourquoi le priver de faire la recherche par lui-même ou de la vivre en partenariat avec lui?

DSC_0114

Je tentais donc de partager le fait que c'est la démarche qui mène à la découverte/réponse qui est de l'ordre de l'apprentissage et non le simple fait de "savoir"( pour la simple et bonne raison que l'on oublie aisément une réponse, rarement un procédé).

Je me suis alors rendue compte que ce qui me semblait si évident, naturel, ou normal, pouvait ne pas l'être voir être angoissant pour d'autres.

La peur de ne pas savoir, de ne pas connaître la réponse est ancrée chez bon nombre de parents. Le besoin d'enseigner afin que l'enfant ait les bonnes réponses et puisse rester dans les clous, me pertube et me touche énormément. Cela me rapelle à quel point notre population a été abîmé dans sa construction intrapersonnelle, a perdu sa confiance en elle et en ses capacités de savoir être et de savoir faire.

Je me souviens lors d'une formation à Paris à l'ISMM (Institut Supérieur Maria Montessori) de mon émotion lorsque j'ai compris que 80= 4 20 (4*20), 90= 4 20 10 (4*20+10), 70= 60 10 (60+10)...

A aucun moment dans tout ma scolarité, on ne m'avait laissé explorer et on ne m'avait laissé découvrir par moi-même ces notions si évidentes.

On m'avait enseigné à compter, j'avais appris par coeur. Et si jamais j'oubliais, je n'avais alors aucun outil pour m'aider à me souvenir, aucun outil logique qui aurait pu m'aider à trouver la réponse par moi-même.

Robin,  mon fils âgé de 3 ans et demi, nous a surpris un matin. Il venait de nous rejoindre dans notre lit et s'est spontannément mis à compter. En soi, rien de surprenant, cela fait un long moment maintenant qu'il est concentré sur ce sujet.

Il se mit donc à compter de 1 jusqu'à 10 sans aucun problème, puis de 11 à 19 en oubliant la moitié des nombres et finalement de 20 à 29 sans une seule erreur.

Les seules fois où il avait pu entendre compter jusqu'à 30 étaient lors de parties de cache-cache avec son papa.

Il n'a pas été compliqué de comprendre que Robin avait compris la logique par lui-même dans le dénombrement: 20, 20 et 1, 20 et 2, 20 et 3... ce qui n'est pas du tout le cas avec les nombres tels que "onze", "douze", "treize"... et que là, pour le coup, cela lui demande un travail supplémentaire de mémorisation.

Robin n'a pas eu besoin qu'on lui enseigne pour apprendre. Il a appris par déduction, en associant des expérimentations entre elles et il a testé comme un scientifique le ferait.

Bien-sûr à l'instar de la dizaine, il commet des erreurs, mais comme le reste, il finit par maîtriser le sujet en expérimentant, modifiant, adaptant et en testant jusqu'à ce que le résultat soit satisfaisant.

Je comprends les inquiétudes des familles qui ont choisi l'IEF. La pression de l'État est toujours plus menaçante et la plus pénible vient souvent de l'entourage direct, qui s'inquiète que l'enfant n'est pas encore acquis telle ou telle donnée (d'après des critères qui leurs sont tout à fait personnels d'ailleurs et qui sont très largement discutables!)

80% de ce que nous avons appris à l'école (c'est à dire de nos 3 ans à nos 18 ans, ou plus) sont oubliés dès notre entrée dans la vie active.

Ce que nous avons conservé en revanche, ce sont les informations que nous utilisons quotidiennement, celles qui nous ont passionnées et celles que nous avons expérimentées. Ces souvenirs sont propres à chaque individu. Il n'y a pas de mieux ou de moins bien. Elles sont seulement relatives à la personnalité et au vécu de chacun.

DSC_0059

Il y a encore tant à dire sur les mécanismes et fonctionnements du cerveau, sur la hierarchisation des matières (maths et sciences VS arts et langues, pourquoi???) Quoi qu'il en soit, il y a toujours 3 mots qui reviennent constamment dans les apprentissages autonomes, autogérés, unschooling, free learning... peu importe la dénomination, ce sont la CONFIANCE, la LIBERTÉ, et l'AMOUR.

Nous avons choisi cette vie pour notre famille et nous avons le plaisir chaque jour de pouvoir observer les évolutions dans les apprentissages de notre fils. Les apprentissages permanents que les apprentissages autonomes provoquent, à l'instar de Robin lorsqu'il était bébé et que chaque étape se faisait naturellement sans notre intervention (langage, motricité libre, DME...), sont passionnants à observer. Chaque jeu et expérience que vit Robin est vévu avec ENTHOUSIASME et CONCENTRATION. De même que Robin apprend l'anglais SPONTANNÉMENT en observant simplement ses camarades et en intéragissant avec eux comme il le faisait lorsqu'il était bébé et qu'il cherchait à communiquer avec nous dans sa langue maternelle.

Si vous avez peur du mot "LIBERTÉ", si vous êtes inquiet sur votre capacité à offrir un environnement suffisament riche à vos enfants, si vous avez peur qu'ils ne puissent pas obtenir de diplôme et de réaliser de hautes études, si vous ne vous sentez pas capable de pouvoir répondre aux questions de vos enfants...,je vous glisse ci-dessous des références. J'espère qu'ils vous aideront à prendre confiance en vous, à réaliser quel est votre incroyable potentiel et celui de vos enfants, et qu'ils vous armeront dans cette aventure somme toute exceptionnelle.

Quelques ouvrages sur le sujet:

51Gr+jXwI1L 413TKzEf6tL 582665 couv1_mee_med Libres-enfants-de-Summerhill

En espérant pouvoir vous rencontrer au Home Educating Families's Festival à Stonham Barns en Angleterre du 26 juillet au 2 août 2017.

Posté par leaiguillesmagik à 16:58 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 janvier 2017

Bruges l'Élégante...

Avant notre retour en terres d'Écosse, nous avons posé notre valise à Bruges, à une vingtaine de minutes du port "Zeebruges". 2 jours pour partir à la découverte de cette ville qui nous avait été chaudement recommandé!

Nous prenons vite conscience de la qualité architecturale de la ville. Notre hôtel est en hyper centre, et même de nuit, nous sommes frappés par la qualité de la maçonnerie en briques et des détails qu'arborent les tourelles s'élevant ici et là!

DSC_0001

DSC_0004

DSC_0007

DSC_0011

DSC_0012

DSC_0013

DSC_0014

DSC_0015

DSC_0019

DSC_0021

DSC_0022

DSC_0023

DSC_0024

DSC_0027

DSC_0029 DSC_0032

DSC_0030 DSC_0053

DSC_0038

DSC_0055

DSC_0056 DSC_0057

DSC_0060

DSC_0064

DSC_0066

DSC_0070

DSC_0073

DSC_0075

DSC_0076

DSC_0077

DSC_0078 DSC_0079

DSC_0086

DSC_0088

DSC_0181

DSC_0190 DSC_0210

DSC_0192

DSC_0201

DSC_0203

DSC_0214 DSC_0225

DSC_0221

DSC_0222

DSC_0231 DSC_0258

DSC_0248 DSC_0253

Nous avons pendant ces deux jours gravis les 366 marches du Beffroi afin d'observer la ville sous un autre angle et avons eu le plaisir d'écouter la symphonie des Carillons! Nous avons traversé le Burg et Markt, nous sommes montés à bord d'une barque pour le plus grand bonheur de Robin et avons découvert les rives du Dijver. Nous avons eu le plaisir de découvrir la basilique du Saint-Sang absolument magnifique et où les croyants peuvent se recueillir sur une relique du Christ. Et nous nous sommes même rendus au Musée du chocolat afin d'assouvir nos papilles, notre curiosité !

Nous avons trouvé Bruges absolument magnifique! Le centre ville est hyper propre, et dominé par les piétons et les cyclistes.

Nous avons pris énormément de plaisir à photographier les détails.

Nous avons aussi pu constater que Bruges était une ville vieillissante, c'est quasiment un néant structurel pour les jeunes enfants, ni aire de jeu, ni menu, ni espace ludique dans les sites culturels, ils semblent avoir été complètement oublié dans la politique locale et touristique! Dommage!

Nous repartons quand même avec l'immense satisfaction de nous y être arrêté et nous ne pouvons que vous encourager à en faire de même. Nous y retournerons quand Robin sera plus grand, il y a tant de musées à explorer et de restaurants à tester (les bières aussi mais chhhhhut!).

Posté par leaiguillesmagik à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

02 janvier 2017

Dessus Dessous, un magnifique livre jeunesse Pop-up!

Étant de retour pour les fêtes de fin d'année en France, la famille et nous-même avons opté pour des cadeaux de Noël peu encombrants.

Nous avons donc le plaisir de repartir avec de nombreux superbes ouvrages.

J'ai choisi de vous en présenter quelques-uns qui nous ont particulièrement séduits!

Je commence donc cette série de présentation par celui qui obtient notre Palme d'Or, j'ai nommé

"Dessus Dessous", des Éditions Quatre Fleuves.

DSC_0038

DSC_0045

DSC_0048

DSC_0051

 

DSC_0052

DSC_0053

DSC_0054

DSC_0055

DSC_0056 

Dessus Dessous des Éditions Quatre Fleuves